IL N’ATTEND QUE VOUS !

IL N’ATTEND QUE VOUS !

"IL", c'est le prochain numéro de Généalogie magazine, un numéro double 385/386,dont voici la couverture:

Il comprend un dossier sur les pandémies en France et dans le monde: pas de quoi nous rassurer  dans la situation  actuelle ! Des études biographiques et d'ascendance: Jean Castex (un Premier Ministre  bien "de chez nous"), Michel Piccoli (quelle carrière !), François et Bernard Debré (en politique et en médecine leur famille a beaucoup apporté à la France). Famille: les Saffroy au service de la bibliographie généalogique.

"IL" est prêt à l'impression, mais nous devons régler d'avance son impression, ce que nous ne pouvons assumer en totalité: les temps sont difficiles pour nous, comme pour l'imprimeur.

Pour faire avancer les choses, voici nos propositions:

 – Vous êtes déjà abonné(e), vous pouvez nous aider en nous adressant 9,90 €(son prix en kiosque) – 15% = 8,50 € et nous prolongerons en compensation votre abonnement de 2 numéros, puisqu'il s'agit d'un numéro double. (Pour commander le numéro à 8,50 €) en CB

 

 – Vous n'êtes pas abonné(e) et vous pouvez nous adresser 8,50 € pour le recevoir dès sa parution. (Pour commander le numéro à 8,50 €) en CB

Mais vous pouvez également bénéficier d'un abonnement d'un an (11 numéros) à un prix préférentiel: 59 € – 15% = 50 €, dont vous recevrez tout de suite le premier numéro: 385/386.(Pour commander l'abonnement) En CB

télécharger le bon de commande

Généalogie magazine, 51 rue Bargue, 75015 Paris

 

Francis Christian

Directeur de la publication

 

Share Button
Base de données des 104 000 soldats belges décédés et décorés

Base de données des 104 000 soldats belges décédés et décorés

 Les soldats du Royaume de Belgique n’ont pas démérité pendant la première guerre. Bien que très tôt envahie et son gouvernement réfugié à Londres, la Belgique, petite par sa taille et sa population, opposa 140 000 soldats aux forces allemandes déferlant sur ses frontières.
Parmi eux, elle ne compta pas moins de 42 000 soldats décédés au champ d’honneur. Plus de 90 000 combattants survivants reçurent après la guerre la Croix du Feu, témoignage de reconnaissance de la Nation belge pour leur comportement héroïque pendant les combats. Instituée par décret royal du 6 février 1934, la Croix du Feu honorait les hommes et femmes personnels militaires et civils des forces armées belges – y compris coloniales – ayant servi au moins 32 mois au front et ayant subi le feu.

http://guerre-14-18-belgique.geneafrancobelge.eu/

Sources
• Sépultures militaires belges
• Livre d’Or de la Carte du Feu

Share Button
Base de données des militaires décédés au cours des guerres du Premier Empire

Base de données des militaires décédés au cours des guerres du Premier Empire

Base de données des militaires décédés au cours des guerres du Premier Empire, conscrits et militaires d'active, soldats réguliers. Ce site a pour but de rendre hommage à tous les officiers, sous-officiers et hommes du rang qui moururent aux quatre coins de l'Europe au cours de cette tumultueuse période que fut l'empire français. Le nombre de décès le plus souvent retenu est d'environ 900 000  à 1 million hommes.

http://guerre-empire.geneafrancobelge.eu/
Share Button
Que devient Marthe Villalonga ?

Que devient Marthe Villalonga ?

À 88 ans, Marthe Villalonga n’a pas perdu de l’énergie qu’on lui connait. L’actrice, rendue célèbre par son rôle dans la série Maguy, vient de terminer le tournage de son dernier film, dans lequel elle donne la réplique à Kev Adams. À peine le confinement terminé, Marthe Villalonga est retournée sur les plateaux de tournage. L’actrice de 88 ans, connue pour avoir tenu un des rôles principaux de la série Maguy et avoir joué la mère de Guy Bedos ainsi que la femme de Roger Hanin, a calmé la cadence il y a quelques années mais n’a pas pour autant pris sa retraite.

Share Button
Info covid-19 post confinement

Info covid-19 post confinement

⚠️ COVID-19 ⚠️ Comme annoncé par l’Etat il sera OBLIGATOIRE lors de votre entrée dans la librairie du généalogiste de vous désinfecter les mains et de porter un masque ! Merci à vous de votre compréhension !

Share Button

Les transportés de 1848

Aux lendemains des journées de Juin 1848, les dirigeants de la IIe République sont confrontés à l’organisation de la répression de l’insurrection. Plusieurs milliers d’insurgés sont alors désignés pour être soumis à une transportation outre-mer.

Chaque fiche comprend le nom, le prénom, la profession, l’âge, le lieu naissance, la domicile.

Share Button
deces-de-l’humoriste-et-comedien-guy-bedos

deces-de-l’humoriste-et-comedien-guy-bedos

humoriste et comédien Guy Bedos est décédé ce jeudi 28 mai 2020 à l’âge de 85 ans. C’est son fils Nicolas qui a fait cette annonce sur son compte Instagram. Il a marqué le monde de l’humour par ses sketchs mordants et un engagement à gauche.  Humoriste acerbe et peu complaisant, il s’est imposé comme une référence sur les planches tout comme au cinéma. Très engagé politiquement, il n’hésite pas affirmer ses opinions dans ses sketches. Un homme d’humour qui n’a pas froid aux yeux.

Origine du nom Bedos
Autrefois très répandu en Fenouillèdes, « Aude». Le nom Bedos  semble être  d’origine occitane. Il apparaît comme un sobriquet désignant une personne ayant des difficultés d’élocution, zézaiement ou cheveu sur la langue, bégaiement. L’adjectif occitan bedos a en effet ce sens, mentionné aussi en Roussillon et Provence.

Biographie
Les Bedos de Guy sont originaires de Rasiguères, village située dans le département des Pyrénées-Orientales, non loin de Rivesaltes, de Perpignan.
C’est entre vignes et mer que vivait Marc Bedos, plus ancien ancêtre de Guy Bedos connu à ce jour. Les Bedos s’ont toujours présents dans ce village l’un d’eux est viticulteur.

I – Marc Bedos qui vit à Rasiguères au XVIIIème siècle. Allié à Anne Cappel, (Capella) dont il a au moins trois enfants :
1) François Bedos
2) Augustin Bedos, décédé à Rasiguères le 16 mai 1858, marié à Anne Crabie, dont:
A) Marc Bedos, marié à Rasiguères le 8 juillet 1865 à Marie Crabie, fille de  François Crabie. D’où :
a) Julie Anne Bedos, née à Rasiguères le 26 juin 1866, décédée le 31 octobre 1892,  deux jours après avoir mis au monde  une fille prénommé Thérèse (1892-1892). Julie avait épousé à Rasiguères le 18 novembre 1884  Étienne Armengaud, fils de Prosper Armengaud.
B) Élisabeth Bedos, à Rasiguères le 2 mai 1823.
3) Louis Bedos qui suit.

II – Louis Bedos, propriétaire, brassier, c’est a dire un ouvrier agricole payé souvent à l’année, moitié en espèces, moitié en nature. Il est maire de Rasiguères, où il est à Rasiguères (66) vers  1768, décédé à Rasiguères le 29 octobre 1843. Louis Bedos épouse à Rasiguères, (66)  le 26 mai 1798 Marguerite-Anne Vidal, décédée le 1 juin 1832, fille de Marc Vidal et de Françoise Calvet, originaire de Lansac qui se situe sur le terroir de Rasiguères.
Louis et Marguerite ont  plusieurs enfants :
1) Joseph Bedos, brassier comme furent ses ancêtres, né à Rasiguères le 3 juin 1798, décédé dans son village natal le 25 décembre 1842, épouse à Rasiguères le 17 juillet 1822   Marguerite Dalou, fille de Jean Dalou et de Rose Sabinel, dont :
A) Jean-Louis Bedos, né à Rasiguères le 14 mai 1823, décédé à Rasiguères le 16 novembre 1880, il épouse en 2èmes noces le 16 novembre 1880 Marie Calvet. Jean-Louis Bedos vit avec son neveu et héritier Jean-Louis Bedos.
B) Marie-Louise Bedos, née à Rasiguères le 1er février 1826.
C) Rose Marguerite Bedos, décédée à 8 mois le 15 décembre 1829.
D) Paul Léon Bedos, né à Rasiguères le 25 avril 1831, marié à Rasiguères le 20 avril 1858 à Marie Sabatier dont :
a) Jean Joseph Bedos, né à Rasiguères le 4 février 1859, marié à Claire Lacant, dont Marie Bedos, née en 1879 , mariée à Jules Paris.
E) Gaspard Balthazar Frédéric Bedos, né à Rasiguères le 6 janvier 1834, marié à Rasiguères le 23 novembre 1864 à Adelaïde Lafforgue, fille de Jean et de Marie Coronnet, dont :
a) Jean Louis Bedos, cultivateur, né à Rasignères le 10 avril 1865. Marie à Anne Truillet  dont:
– Antoine Joseph Bedos, né à Rasiguères le 27 avril 1900,  décédé à Estagel (66) le 22 décebre 1962, marié à Estagel (66) le 10 février 1934
– Jean Antoine François  Bedos né à Rasiguères le 7 mars 1902, décédé à Perpignan (66) le 30 août 1991. Marié à Rasiguères le 7 avril 1926 à Marie Jeanne Sales.
b) Jacques Léon Bedos, né à Rasiguères le 21 janvier 1867.
c) Marie Bedos,  née à Rasiguères le 14 septembre 1870, épouse à Rasiguères le 4 novembre 1891  François Bedos, né à Planèze (66) fils de Melchior et de Thérèse Malet, dont :
– Thérèse Adélaïde Bedos, née à Rasiguères le 25 octobre 1892.
– Mechior Fréderic Bedos, né à Rasiguères le 8 février 1895, décédé à Perpignan le 7 février 1984. Marié à Vivier (34) le 1er décembre 1923 à Elisabeth Fabreise.
– Adélaïde Léonie Bedos, née à Rasiguères le 17 mars 1900, décédée à Rasiguères le 25 avril 1993.
d) Joseph Pierre Bedos, né à Rasiguères le 16 février 1873
e) Simon Antoine Bedos, cultivateur, né à Rasiguères le 16 juin 1876. Marié à Marie Berthomieu dont :
– Simon Marius Bedos, cultivateur, né à Rasiguères (66) le 5 mars 1908, décédé le 9 octobre 1970. Marié à Planeze (66) le 26 août 1933 à Simone Malet, née à Planeze (66) le 3 août 1915, fille d’Henri Malet et de Joséphine Olivères. Leur fils Roger Bedos viticulteur à Rasiguères, né le 10 mars 1934, épouse à Rasiguères le 13 août 1957 Nicole Figuers dont plusieurs enfants.
F) Ignace Antoine Bedos, né à Rasiguères le 1e février 1838.
2) Marc Bedos, né le 13 novembre 1801.
3) Françoise Bedos, décédée à Rasignuères le 25 mai 1807.
4) Charles Bedos, né à Rasiguères le 23 mai 1810, décédé le 26 mars 1811
5) François Bedos, né à Rasiguères le 12 mai  1813
6) Augustin Bedos, né le 28 juin 1816, qui suit,
7) Catherine Bedos, née à Rasiguères le 16 mai 1819, décédée à Rasiguères le 17 avril 1886, épouse de François Peyrard, qui meurt le 25 avril 1892.

Luc Antonini

Généalogie magazine n° 347-348

Voir sa généalogie

Share Button
Mise à jour du fichier des naturalisations en France

Mise à jour du fichier des naturalisations en France

Ce fichier contient les naturalisations, les réintégrations et les admissions de 1919, 1920, 1924 à 1930 et les années 1947, 1948 et 1950. Il contient aussi la liste des enfants mineurs mentionnés dans les actes dont leurs parents on bénéficié   Chaque personne peut être identifiée par :

–  Son nom de famille
– Son prénom

– Sa profession

– Sa date de naissance
– Son lieu de naissance

– Son département de naissance

– Le pays

– Le domicile

– Le département du domicile

– Le pays du domicile

La parentés

– La date du décret  

Consultation  gratuite

Consulter la base

http://naturalisations.geneafrancobelge.eu

Share Button
Nouveau site internet geneahainaut.geneactes.be

Nouveau site internet geneahainaut.geneactes.be

Vous recherchez un ancêtre sur la province du Hainaut, le site Hainaut Généalogie vous aide dans cette recherche.

Hainaut Généalogie met à votre disposition le relevé des actes de Naissances/Baptêmes, Mariages, Décès/Sépultures des communes du Hainaut.

Pour recevoir un code d’accès il y a deux façons

•1) Devenir adhérent de l’association Rdv-Généalogie la cotisation est de 10.00 € pour l’année et vous recevrez 1600 points par an

• 2) Envoyer vos propres dépouillements. Votre compte sera alors crédité d’un point par acte fourni.

Vos données doivent être au format d’exportation de Nimègue 2 ou 3, au format excel, avec une colonne par renseignement ou un fichier gedcom. Lorsque vos actes seront mis en ligne, vous recevrez un crédit d’acte égal au nombre d’actes soumis. Ces données sont mises à disposition pour faciliter les recherches des généalogistes amateurs.

http://geneahainaut.geneactes.be

Share Button
Livre de généalogie gratuit à télécharger – Comment débuter sa généalogie

Livre de généalogie gratuit à télécharger – Comment débuter sa généalogie

Livre de généalogie gratuit à télécharger

Des papiers de famille à l’utilisation d’Internet, tout ce qu’il faut savoir pour bien démarrer sa généalogie. Un passe-temps qui deviendra vite une passion.  Et cet été ou pendant le confinement, pourquoi ne pas profiter des vacances pour se lancer? Contrairement à une idée reçue, entreprendre sa généalogie n’est pas si difficile que cela. Écrire aux mairies pour obtenir les photocopies des premiers actes, puis se rendre aux archives départementales afin de consulter les registres de l’état civil et les registres paroissiaux devient vite un jeu d’enfant avec un peu de pratique. Le passage aux autres séries – et notamment aux archives notariales – se fait ensuite naturellement. Pour en arriver là, il faut néanmoins posséder quelques bases indispensables. C’est à celles-ci qu’est consacré ce livre.

Francis Christian, directeur de publication de Généalogie Magazine, dirige les éditions Christian spécialisées en histoire et en généalogie.

Pour télécharger

Share Button