Base de données des 104 000 soldats belges décédés et décorés

Base de données des 104 000 soldats belges décédés et décorés

 Les soldats du Royaume de Belgique n’ont pas démérité pendant la première guerre. Bien que très tôt envahie et son gouvernement réfugié à Londres, la Belgique, petite par sa taille et sa population, opposa 140 000 soldats aux forces allemandes déferlant sur ses frontières.
Parmi eux, elle ne compta pas moins de 42 000 soldats décédés au champ d’honneur. Plus de 90 000 combattants survivants reçurent après la guerre la Croix du Feu, témoignage de reconnaissance de la Nation belge pour leur comportement héroïque pendant les combats. Instituée par décret royal du 6 février 1934, la Croix du Feu honorait les hommes et femmes personnels militaires et civils des forces armées belges – y compris coloniales – ayant servi au moins 32 mois au front et ayant subi le feu.

http://guerre-14-18-belgique.geneafrancobelge.eu/

Sources
• Sépultures militaires belges
• Livre d’Or de la Carte du Feu

Share Button
Les prénoms les plus populaires en Belgique de 1995 à aujourd’hui

Les prénoms les plus populaires en Belgique de 1995 à aujourd’hui

Le prénom Arthur a été le plus choisi en 2017 pour les naissances de petits garçons en Belgique, une nouveauté après un boom du prénom Liam en 2017 et plusieurs années de règne des Lucas (2010, 2011, 2012, 2016) et des Louis (2013, 2014, 2015). Côté filles, Emma reste l’indétrônable numéro un: ce prénom populaire aussi bien chez les francophones que chez les néerlandophones est solidement ancré en tête des statistiques nationales pour la 16e année consécutive.

En 2017, 608 petites Emma ont vu le jour en Belgique. Diminutif d’Emmanuelle (origine hébraïque) ou d’origine germanique, ce prénom est numéro un en Wallonie, comme en 2016, et numéro 4 en Flandre où l’on semble légèrement préférer Mila (1), Olivia (2) et Marie (3). A Bruxelles, Nour est le prénom 2018 le plus populaire pour les fillettes, devant Sofia et Lina, qui occupait le première place en 2016. Comme en Flandre, Emma se classe 4e dans la capitale.

Pour les garçons, les statistiques sont plus contrastées: Arthur doit surtout sa première place à son succès en Flandre. Le prénom, donné 565 fois au niveau national, est premier au Nord du pays (donné 315 fois), 5e en Wallonie (donné 206 fois) et seulement 16e à Bruxelles (donné 44 fois). Noah et Adam complètent le top 3 national, ce troisième prénom étant numéro un dans la capitale. Le prénom Gabriel, le plus populaire en Wallonie, ne figure qu’à la 9e place au niveau belge. 

Les statistiques Statbel ne reprennent pas les prénoms apparus moins de cinq fois, mais l’on découvre en fin de liste quelques exemples de noms ayant tout juste atteint ce cap. En 2017, cinq bébés garçons ont ainsi reçu les noms de Elvis, François, Gérard, Lorenz, Malcolm, Neymar, Oussama, Pharell, Toots ou encore Zidane. Chez les filles, on retrouve entre autres, en fin de liste, Antoinette, Aurélie, Delphine, Eliane, Evangeline, Greta, Mégane, Reine ou encore Sixtine, avec cinq occurrences en Belgique en 2017. 

http://prenoms.geneafrancobelge.eu/

Share Button
Combien de personnes portent votre nom en Europe ?

Combien de personnes portent votre nom en Europe ?

Vous êtes-vous déjà demandé d’où venait votre nom de famille ? Sa signification ? Qui à part vous le porte dans le monde ? Grâce au site, nom-de-famille.geneafrancobelge.eu , ces questions ne resteront pas sans réponses.
http://nom-de-famille.geneafrancobelge.eu/

Share Button

Fichier des décès de Belgique

Liste des personnes décédées à partir des informations des souvenirs mortuaires, ou faire-part de décès en Belgique.

Chaque fiche comprend le nom, le prénom, le lieu et la date de naissance, le lieu et la date de décès.

Sources GENEAFRANCOBELGE

Consultation gratuite

Consulter la base

Share Button